Les autres outils nécessaires

  • Le cure dents est un outil génial qui permet l’élimination de gros débris accumulés dans les espaces inter dentaires (donc, de la plaque dentaire) souvent peu accessibles aux poils de la brosse. Mais ce peut être un outil catastrophe s’il est mal choisi. Le « pique olive » en bois rond et dur doit être impérativement banni. Sa dureté ne permet pas un passage aisé entre les dents trop serrées, qu’il a tendance à écarter en créant des micro traumatismes nocifs. – La « plume de canard » taillée en pointe ne doit pas être utilisée. Elle occasionne de micro rayures sur la gencive qui entretiennent l’inflammation. – Le seul cure-dents efficace et agréable est en bois tendre. Il faut l’humidifier avec de la salive ou de l’eau avant l’emploi. Sa forme triangulaire permet un passage plus aisé entre les espaces inter dentaires. Il se présente toujours sous forme de petits bâtonnets dans une boîte plate, à la manière de certaines boîtes d’allumettes. Ils ne se trouvent qu’en pharmacie.
  • Le fil dentaire est un outil intéressant, mais il doit être utilisé avec une technique particulière peu simple à décrire ici.
  • Le jet dentaire offre un apport très intéressant dans l’hygiène bucco-dentaire en éliminant sous la pression de l’eau des débris coincés dans certains recoins inaccessibles. Son utilisation après le brossage offre parfois quelques surprises en montrant que le brossage a laissé en place des débris alimentaires qui sont de véritables « mastodontes ».
  • Les papilli-brossettes sont de petits écouvillons qui sont à passer entre les dents, à condition que l’espace soit suffisant, et qui agissent un peu comme un écouvillon à bouteille. Il en existe différentes tailles pour s’adapter à la taille des espaces dentaires. ils se vendent dans les pharmacies.
  • Le révélateur de plaque se présente le plus souvent sous forme liquide. Une ou deux gouttes étendues sur les dents avec la langue colorent la plaque dentaire, invisible à l’œil nu, et permettent de mieux guider le brossage : tant qu’il y a de la couleur il y a de la plaque, et il faut brosser.

Malheureusement, il est assez peu utilisé et ne se trouvent pas forcément dans toutes les pharmacies. S’il est idéal d’utiliser tous ces outils, la motivation est souvent insuffisante pour avoir un tel arsenal. La brosse prend alors toute son importance et il nous faut voir comment l’utiliser. [3]