Les dents

Il est intéressant de connaitre la distinction entre dentition et denture, en effet il est fréquent que celles-ci soit confondu par abus de langage.

La « dentition » désigne l’ensemble des phénomènes de développement des arcades dentaires alors que la « denture » désigne, elle, l’ensemble des dents de la cavité buccale.

A l’âge adulte, la denture permanente est constitué de 32 dents, 20 dents de remplacement de la denture temporaire ( 8 incisives, 4 canines, 8 prémolaires) et 12 molaires. [2]

La dent est enchâssée dans un os [3]
maxillaire en haut
mandibule en bas au sein d’une cavité : l’alvéole

Elle comprend 3 parties :
La racine : enfoncée dans l’alvéole. Son extrémité s’appelle l’apex.
Le collet : endroit où s’insère la gencive.
La couronne : partie qui se voit.

Sur une coupe transversale de la dent, on remarque :
– La pulpe, partie vivante de la dent, qui se trouve dans la chambre pulpaire au niveau de la couronne, et dans le canal dentaire au niveau de la racine. Elle renferme des vaisseaux et des nerfs.
– L’ivoire (appelé dentine), autour de la pulpe.
– L’émail, autour de la dentine au niveau de la couronne.
– Le cément, autour de la dentine au niveau de la racine. La petite languette osseuse qui se trouve entre les racines s’appelle le septum.